Partager
Version imprimableSend by email

Histoire

Historique général de Saint Maixent L'Ecole

Située au coeur du Val de Sèvres, SAINT MAIXENT est bâtie au fond d'une vallée d'effondrement constituant aux temps préhistoriques le lac VAUCLAIR qui s'écoulait dans le lit du CHAMBON.

 

En 459, AGAPIT

élève oratoire autour duquel se construit une petite agglomération qui prend le nom de SAINT SATURNIN. En 480, un jeune homme : ADJUTOR rejoint AGAPIT, il prend le nom de MAIXENT et dirige la communauté en 500. il reçoit CLOVIS, il meurt le 26 juin 515, vénéré comme un saint. Par suite, on construit un monastère à l'emplacement de sa cellule.

 

Les rois mérovingiens font fréquemment des dons de terres et de biens au monastère qui devient riche, prospère et renommé pendant les VIe et VIIe siècles.

 

Entre 848 et 866,

fuyant les ravages des normands, les moines s'enfuirent et ne revinrent qu'en 924. L'église de Saint Maixent fut reconstruites vers 940 pour abriter les reliques de Saint Maixent et Saint Léger.

 

La ville connut un tremblement de terre en 1059 et des incendies en 1075, 1082, 1085 et 1116 qui ruinèrent des églises et des centaines de maisons.

La reconstruction de l'église s'est achevée vers 1134, c'était l'église Romane des XIe et XIIe siècles; elle conserva le même aspect à travers le moyen age et la renaissance.

 

En 1204, Philippe Auguste

déclara l'abbaye unie à la couronne de France et en 1223, son fils Louis VIII fit construire un château- fort.

Passée sous la domination étrangère pendant la guerre de cent ans, la ville fut reprise par DUGUESCLIN le 4 septembre 1372.

 

Charles VII remercia la ville pour sa fidélité en lui accordant ses armes et de nombreux privilèges. FRANCOIS VILLON finit ses jours à SAINT MAIXENT où il mourut en 1489. Prise par les troupes du prince de Condé en 1568, détruite par les Calvinistes le 22 septembre 1568, reprise par les catholiques en 1569, elle fut reperdue à nouveau et reprise en 1574 par le Duc de MONTPENSIER. Les remparts en mauvais état qui dataient de 7 siècles furent rasés en 1740.

 

En 1750 le Comte de Blossac,

intendant du POITOU fit démolir la vieille Porte Chalon et fit reconstruire la porte actuelle achevée en 1762. On lui doit aussi la place DENFERT et la percée des avenues qui traversent la ville. Pendant la révolution, la ville prit le nom de MAIXENT puis de VAUCLAIR SUR SEVRE, l'abbaye devient un hopital, l'abbatiale fut pillée et profanée en 1793, elle fut rendue au culte en 1803.

 

La ville retrouvait seulement à la fin du XIXe, notoriété, prestige et confiance avec l'important centre de formation militaire connu depuis, nationalement.