Partager
Version imprimableSend by email

L'Abbatiale

L'histoire des lieux

Classée Monument Historique depuis 1845, l'église abbatiale actuelle se dresse sur les vestiges de deux édifices érigés vraisemblablement au VIIème siècle pour le premier, au XIème siècle pour le second, mais aujourd'hui totalement disparus. Seules subsistent de cette époque deux fenêtres, au niveau du transept Sud, ainsi que certaines colonettes monolithiques à chapiteaux présentes dans la crypte.

Reconstruite au XIIème siècle, dans un style roman classique, l'abbatiale est partiellement détruite au cours de la guerre de Cent Ans;  le choeur, les voûtes et le chevet plat sont reconstruits à la fin du XVème en style gothique.

Le bâtiment subi de nouvelles destructions pendant les guerres de religion, au cours de la deuxième moitié du XVIème siècle, et sa reconstruction commence cent ans plus tard, sous la direction de l'architecte François LEDUC dit Toscane.

Alliant les styles roman et gothique flamboyant, l'abbaye se caractérise par sa grande clarté et par l'élévation de ses voûtes.

L'abbatiale mesure 92 mètres de longueur, 25 mètres de largeur et la hauteur sous voûte atteint 24 mètres.

Le clocher mesure près de 40 mètres de haut et est surmonté d'une flèche de 29 mètres.

A découvrir

Ouverte au public, l'abbaye héberge plus d'un trésor, à commencer par une certain nombre d'objets mobiliers (rétables en pierre, cuve baptismale monolithique à seize lobes, bénitier roman).

Dans l'église, on contemplera également le magnifique jubé du XVIIème siècle qui entourait le choeur des moines, dont certains morceaux sont diversement réemployés: boiseries sculptées enoutant l'entrée principale, confessionnal, chaire, porte classique du jubé (qui est l'actuelle porte d'entrée de la sacristie), stalles.

On pourra accéder à la crypte, qui abrite les sarcophages des VIème et VIIème siècles de Maixent et Léger.

Enfin, on pourra découvrir les toiles ornant les murs de l'abbaye, dont certaines sont classées au titre des Monuments Historiques.