Partager
Version imprimable

Le moine Agapit

Agapit est né au début du V° siècle, élevé au sacerdoce, il devint abbé de Saint-Hilaire de Poitiers, monastère avant sa destruction par Attila, roi des Huns.

Le moine se réfugia alors en 459 sur les bords de la Sèvre dans la forêt de Vauclair, où il fonda un monastère.

Les lieux étaient alors désolés et marécageux, mais l'endroit, par sa nature vierge et son silence, était propice pour une purification par la méditation.

La sainteté d'Agapit attira dans le monastère de nombreux disciples, dont Adjutor qu'il baptisa et nomma Maixent.

Agapit fut inhumé dans la première église Saint-Saturnin qu'il avait fait bâtir, dans laquelle sa dépuille mortelle fut retrouvée en 1099.

Une statue lui est dédiée, rue du plan de l'Abbaye.