> Etude sur la Circulation : participation citoyenne <

La ville de Saint-Maixent-l’École fait face depuis de nombreuses années à plusieurs problématiques en lien avec la circulation : Flux importants, trajets de contournement, nuisances sonores, sécurité. L’étude sur le plan de circulation globale débute par une participation citoyenne.

 

> Saint-Maixent-l’École, une ville que l’on traverse grâce à la RD 611 sitée à maintes reprises. Deux axes, Melle/Parthenay et surtout Poitiers / La Rochelle posent des problèmes de sécurité : traversées piétonnes, cohabitation vélo-auto-poids lourds, ou encore nuisances sonores.

> Saint-Maixent-l’École, cité médiévale avec ses rues et ruelles non-calibrées pour des flux importants ou rendant le stationnement difficile. 

Le sujet de la circulation à toujours été au cœur des discussions. Depuis le début de l’année, la municipalité y apporte un début de réponse. « Aujourd’hui une réflexion globale doit être menée sur l’ensemble des quartiers afin de ne pas déplacer le problème sur d’autres zones » explique Dominique ANNONIER, Adjoint en charge de l’Urbanisme et de renchérir « Nous avons mandaté un bureau d’étude spécialisé, et défini l’amélioration du cadre de vie de tous les usagers comme objectif prioritaire ».

L’étude va être décomposé en trois phases : une phase de diagnostic, une phase de comparaison afin de modéliser les différents flux et différents scénarios pour finir sur une troisième phase d’Élaboration d’un plan de circulation sous formes de Fiches-actions.

« Nous avons commandé une phase de diagnostic participative, nous souhaitons que les habitants, les principaux utilisateurs quotidiens de nos rues, soient associés à cette démarche » précise l’adjoint à l’urbanisme. Initialement prévu à l’ordre du jour des conseils de quartier, un premier temps d’échange devait avoir lieu début février. Le contexte actuel ne permettant pas la tenue de ces derniers, les habitants sont invités à donner leur avis en remplissant directement un questionnaire en ligne ou en version papier à l’accueil de la mairie.

 

Le Questionnaire ici